research_publications

 

University News and Events

Media Room

Enseignement supérieur en 2019: les nouveautés au programme

7 January 2019


L’enseignement supérieur gratuit c’est bien joli, mais pour apprendre quoi ? Pour cette année, de nouveaux programmes seront introduits par certaines institutions. Quels sont-ils? Et quelles perspectives d’emploi y sont associées ? Voici de quoi vous orienter. Attention, toutes les formations ne seront pas gratuites, puisque certaines sont proposées par le privé ou ne correspondront pas forcément aux critères d’éligibilité.   <h4>Diplôme et licence</h4>   <strong>Sciences vétérinaires</strong>   Voilà un cours qui ne manquera pas de mordant. Adressé aux professionnels paravétérinaires, les fermes commerciales, les sociétés spécialisées en nutrition animale, les produits pharmaceutiques et laboratoires, le diplôme en science paravétérinaire sera au programme de l’université de Maurice en 2019. Sa durée sera de deux ans à temps partiel.
L’université des Mascareignes : l’intelligence artificielle et la robotique à l’agenda

27 November 2018


L’Université des Mascareignes (UDM) sort l’artillerie lourde. Le département informatique appliqué au campus de Camp-Levieux proposera, dès l’année prochaine, des cours de master en Intelligence artificielle et en Robotique. Cela, en partenariat avec l’Université de Limoges et des chercheurs de l’Université de la Côte d’Azur.   Dans quelle optique l’organisme vient-il en avant avec ces cours? Ses responsables font ressortir que l’intelligence artificielle et la robotique sont aujourd’hui présentes dans tous les secteurs : éducation, santé, énergies, environnement (météo, océan), agriculture, finance, transport. Il devient donc impératif de former des personnes qualifiées qui peuvent concevoir, comprendre et maintenir des systèmes intelligents, incluant les véhicules autonomes (voitures, drones).   En termes de marché du travail, les étudiants trouveront plusieurs débouchés. Que ce soit à Maurice ou en Afrique, il est difficile de trouver des développeurs pouvant travailler sur des systèmes intelligents. Ces étudiants donneront donc la possibilité à Maurice de s’ouvrir à du ‘outsourcing’ dans le domaine de la programmation des systèmes intelligents. Avec les villes intelligentes, il y aura aussi la possibilité de développer des applications innovantes et de monter des start-up.
Lancement de la 2e édition du programme « Dual Training » programme

17 November 2018


Former les jeunes à travers des cours sur mesure, et mettre à leur disposition un mentor sur le lieu de travail. Ce sont là deux facettes du ‘Dual Training’, fruit d’une collaboration entre la Mauritius Exports Association et l’Université des Mascareignes. Ce programme, qui en est à sa deuxième édition, accueille cette année 22 candidats alors que le premier groupe de 20 étudiants vient de compléter le cycle entamé il y a trois ans. Réduire le taux de chômage chez les jeunes, leur donner une meilleure expérience du monde du travail et atténuer la disparité entre la formation et les besoins des entreprises. C’est ce qui a motivé la mise en place du Dual Training en 2015. Pour ce faire, la Mauritius Exports Association (MEXA) s’est associée à l’Université des Mascareignes pour des offres de formation dans divers domaines. « C’est dans l’optique de mettre encore en avant la formation technique que nous nous sommes associés à la MEXA. Nous souhaitons que nos élèves sortent de l’UdM non seulement avec un diplôme, mais aussi avec une connaissance pratique de ce qui les attend. Le programme comprend trois jours de cours et trois jours pratiques dans une entreprise membre de la MEXA. Cela permet aux étudiants de vivre ce qu’ils apprennent en cours. Un mentor est désigné dans les entreprises participantes pour accompagner l’étudiant et le guider dans les tâches qui lui sont confiées », souligne Dinesh Somanah, directeur général de l’Université des Mascareignes.
Enseignement supérieur : Mascareignes – Limoges, le partenariat se renforce

30 October 2018


L’université des Mascareignes a renouvelé son accord-cadre avec celle de Limoges ! C’était lors d’une cérémonie qui se tenue au sein de l’institut de Roches-Brunes, en présence de Pr Nathalie Bernardie-Tahir, présidente du conseil d’administration de l’Université des Mascareignes ; Pr Alain Celerier, président de celui de l’université de Limoges et S. E. Emmanuel Cohet, ambassadeur de France. La cérémonie a aussi été marquée par le lancement du nouveau Master en Efficacité Energétique et Développement Durable (ME2D2).   « Cet accord est basé sur la confiance et les bonnes relations qu’entretiennent nos deux universités. L’université des Mascareignes s’efforce continuellement à trouver des propositions différentes et en ligne avec la demande, pour accompagner les étudiants dans leur avancement académique et professionnel. Et c’est grâce au soutien indéfectible de l’université de Limoges que nous sommes parvenus à inclure ce nouveau module. Avec le ME2D2, l’université des Mascareignes vise à optimiser l’efficacité de sa palette d’offres en matière d’étude supérieure. D’autres masters adaptés aux besoins du marché viendront se greffer à nos offres », souligne Dr Radhakrishna (Dinesh) Somanah, directeur général de l’institut.
L’Université des Mascareignes et l’Université de Limoges renouvellent leur accord

8 October 2018


Les responsables de l’Université des Mascareignes et de l’Université de Limoges ont signé ce lundi 8 octobre le renouvellement de l’accord cadre. Cet accord existe depuis plus d’une vingtaine d’années et mise sur le partenariat entre les deux universités.   L’ambassadeur de France à Maurice, Emmanuel Cohet, a précisé que ce genre d’accord est exactement ce que souhaite le Président de la République française. L’objectif étant de permettre à un plus grand nombre d’étudiants d’en profiter.   En ce lundi 8 octobre, l’Université des Mascareignes, situé à Camp Levieux, Rose-Hill, a également été témoin du lancement d’un nouveau Master en « Efficacité Energétique et Développement Durable ». Un Master « assez original » et qui n’est pas offert dans d’autres universités selon le directeur général de l’institution, le Dr Dinesh Somanah.   D’autres projets de recherche sont en voie de réalisation, notamment dans la robotique et l'intelligence artificielle, ainsi qu’en génie civil, a annoncé le Dr Somanah.  
Journée d’études à l’IFM – Le dialogue des îles et la littérature : mode d’emploi

10 March 2018


Comment la littérature représente-t-elle les îles, quelles fonctions leur assigne-t-elle et qui sont les individus qui donnent corps à ces récits, à des moments précis de leur histoire ? Tour à tour, à l’Institut français de Maurice, (IFM) le vendredi 23 février 2018, autour d’une journée d’études intitulée ‘Le dialogue des îles’, organisée par l’Université de Maurice (UoM) et Sorbonne Université, en partenariat avec l’IFM, quatre intervenants, chargés de cours, ont articulé leurs propos autour de ces questions : les Dr Sonia Dosoruth et Bruno Cunniah, de l’UoM, et le Dr Neelam Pirbhai-Jetha.   Sous le titre ‘L’altérité à l’interne et l’espace insulaire : étude de quelques récits de voyages non-fictionnels sur l’île Maurice (1810-1900)’, le Dr Neelam Pirbhai-Jetha, de l’Université des Mascareignes, analyse la représentation de l’Autre, plus précisément l’altérité à l’interne, ou ce que Dan Bar- on appelle « the Internal Other », dans les récits de voyageurs européens connus tels que Mark Twain et Charles Darwin et d’autres moins connus. Son travail est divisé en deux parties majeures. Dans la première, elle parle de l’Autre qui est d’origine européenne et évoque les tensions entre les Anglais et Français sur l’île. Les voyageurs tels que Twain, par exemple, critiquent le manque d’éducation des habitants de l’île. “ Most of them have never been out of the island, and haven’t read much or studied much, and they think the world consists of three principal countries – Judaea, France, and Mauritius; so they are very proud of belonging to one of the three grand divisions of the globe. They think that Russia and Germany are in England, and that England does not amount too much. They have heard vaguely about the United States and the equator, but they think both of them are monarchies”.   De plus, les voyageurs européens tentent de représenter l’île comme un espace exotique. Cette partie du texte de Neelam Pirbhai-Jetha ne manque pas de rappeler la profonde analyse à laquelle se livre Edward Said dans son essai monumental intitulé ‘L’Orientalisme’, où l’universitaire palestino-américain dépeint la vision occidentale du Moyen-Orient telle qu’elle apparaissait à l’époque de l’invasion de l’Égypte par les troupes françaises de Napoléon Bonaparte.
« First ‹ Previous 1 2 3 4 Next › Last »